header
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie
  • Lucile Ortega - Photographie

 

" Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur."
                                                                                                            Henri Cartier-Bresson

                                                                                

 

On le dit souvent et c'est une réalité : Le jour de votre mariage se prépare longtemps et passe en un instant !

Parce que votre mariage est unique, votre photographe vous accompagne dans cette aventure pour fixer les plus beaux instants de ce précieux moment.

Avec discrétion et bonne humeur, je serai avec vous pour capturer sur le vif votre beau jour. Je vous guiderai dans vos photos de couple et de famille pour créer ensemble des images naturelles, spontanées et pleines d'émotions.

Le reste de la journée j'opterai pour un style reportage, en m'attardant sur les moindres détails.

Je propose plusieurs formules qui restent adaptables. Nous discuterons ensemble de votre projet pour adapter au mieux vos envies à votre budget.

Je vous livre ensuite l'intégralité des images (selectionnées et retouchées avec soin ) en haute définition sur clé USB accompagnée ou non d'un livre photo ( fabrication française )

 

Formule Indispensable

900€

(Hors frais de déplacement)

 

> Photos de couple

> Reportage de la cérémonie civile et/ou religieuse et/ ou laïque

> Photos de famille

> Reportage du cocktail

+

Clé USB

 

ou 1150€

avec Clé USB + un livre photo 30 pages

 

..........................

 

Formule Complète

1100€

(Hors frais de déplacement)

 

> Reportage des préparatifs

> Photos de couple

> Reportage de la cérémonie civile et/ou religieuse et/ ou laïque

> Photos de famille

> Reportage du cocktail

> Tour de table des invités

+

Clé USB

 

ou 1400€

avec Clé USB + un livre photo 40 pages

 
 

Options :

> Suivi de la soirée jusqu'aux premières danses 200€

> Je propose la création de faire-part et cartes de remerciement : 45€ de création + 0,80cts de faire part

> Pour être encore plus à l'aise devant l'objectif le jour J vous pouvez reserver une  séance engagement : 150€

 

Contactez-moi pour plus de renseignements et discuter de votre projet !